Chargement Évènements
  • 13 Déc 2020
    15:00 - 17:00

  • Opéra de Marseille - 2 Rue Molière 13001 Marseille

  • 10€ à 50€

3 femmes !

13 décembre / 15 h 00 min - 17 h 00 min

Concert de gala à l’Opéra de Marseille pour ce 4ème rendez-vous de la saison solidaire 2020/2021.

La grande cantatrice Béatrice Uria-Monzon offrira un récital en trio avec la soprano Amélie Robins et la mezzo-soprano Lorrie Garcia. Elles seront accompagnées par l‘Orchestre du Conservatoire de Marseille dirigé par Frédéric Isoletta.

“3 Femmes” . Concert au profit de la Croix-Rouge Marseille pour la lutte contre l’isolement des personnes sans domicile fixe.
Recette reversée intégralement !

RÉSERVATIONS EN LIGNE :

Le programme

Avec le concert 3 Femmes, nous vous proposons un récital exceptionnel autour des grands rôles féminin et grands ouvrages du répertoire lyrique à l’opéra !

Cavalleria Rusticana de Leoncavallo, Carmen de Bizet, Les Contes d’Hoffman d’Offenbach, La Force du Destin de Verdi, La Gioconda de Ponchelli, Lakmé de Delibes, Norma de Bellini…

RÉSERVATIONS EN LIGNE :

Les artistes

Béatrice Uria-Monzon

La mezzo-soprano Béatrice Uria-Monzon étudie au Conservatoire de musique de Bordeaux, puis au CNIPAL de Marseille en 1984 et enfin à l’Ecole d’art lyrique de l’Opéra de Paris. En 1988, elle fait ses premiers pas à Garnier en interprétant Fekloucha dans Katia Kabanova de Janacek et Fiodor dans Boris Godounov de Moussorgski.

En 1989, elle débute dans le rôle de Chérubin dans Les Noces de Figaro de Mozart à Nancy et prend également le rôle de Fata Morgana dans L’Amour des trois Oranges de Prokofiev à Lyon et Aix-en-Provence. L’année suivante, elle interprète pour la première fois Charlotte dans Werther de Massenet à Rouen ainsi que le rôle-titre masculin dans Orphée et Eurydice de Gluck à Metz. Elle prend également le rôle-titre de Mignon de Thomas à Avignon. En 1992, elle endosse le rôle de Marguerite dans La Damnation de Faust de Berlioz au Festival de Brégence. L’année 1993 marque un grand tournant dans sa carrière : elle décroche le rôle-titre de Carmen de Bizet à Bastille, qui lui ouvre notamment les portes de Bordeaux et du Théâtre Colon en 1994, de l’Opéra royal de Wallonie en 1995, du Théâtre Massimo de Palerme et du Théâtre royal de Turin en 1996, du Capitole en 1997 et des Chorégies d’Orange, de l’Opéra de Vienne et du Met en 1998. Cette année-là, elle prend également deux rôles verdiens : celui d’Eboli dans Don Carlos à Liège et celui de Fenena dans Nabucco à Orange. Par la suite, en 1999, elle prend le rôle-titre féminin de Samson et Dalila de Saint-Saëns à Zurich.

En 2000, elle prend le rôle-titre féminin de Béatrice et Bénédict de Berlioz à Nancy, celui de Giuletta dans Les Contes d’Hoffmann aux Chorégies d’Orange ainsi que celui d’Orlofsky dans La Chauve-Souris à l’Opéra de Paris. En 2001, elle prend le rôle-titre d’Hérodiade de Massenet à Saint-Étienne et celui de La Favorite de Donizetti à Liège. En 2003, elle se rend au Liceu en Gertrude dans Hamlet de Thomas. En 2006, elle est Didon dans Les Troyens de Berlioz à l’Opéra du Rhin. L’année suivante, la mezzo revient à l’Opéra de Paris en Judith dans Le Château de Barbe-Bleue de Bartok et en Vénus dans Tannhäuser de Wagner. Elle prend encore de nouveaux rôles par la suite : Amnéris dans Aïda à Marseille en 2008, Adalgisa dans Norma à Monte-Carlo et Santuzza dans Cavalleria Rusticana  à Orange en 2009.

En 2011, à Marseille, elle incarne Chimène face à Alagna dans Le Cid de Massenet et Sarah dans Roberto Devereux de Donizetti. En 2012, elle prend le rôle de Tosca en Avignon, élargissant ainsi son répertoire à des rôles de soprano. En 2014, elle incarne Margared dans Le Roi d’Ys de Lalo et Laura dans La Joconde de Ponchielli à Marseille. Elle prend en 2016 le rôle de Lady Macbeth dans Macbeth de Verdi à la Monnaie. En 2017, elle crée le rôle de La Comtesse de Sérizy dans Trompe-la-mort de Francesconi à l’Opéra de Paris. En 2018, elle prend le rôle-titre d’Adriana Lecouvreur (Cilea) à Saint- Étienne puis chante Marguerite et Hélène dans Méphistophélès (Boito) aux Chorégies d’Orange. En 2019, elle prend le rôle de Madeleine de Coigny dans Andrea Chénier à Tours. L’année suivante, elle est La reine Marguerite pour le retour à Garnier d’Yvonne, Princesse de Bourgogne (Boesmans).

En 2020/2021, Béatrice Uria-Monzon sera à Liège en Gertrude d’Hamlet en octobre, puis dans deux créations mondiales : à l’Opéra du Rhin en mars pour chanter Eurydice dans Hémon de Zad Moultaka, et à Paris en mai en Doña Isabel, Doña Honoria & la religieuse dans Le Soulier de Satin (composé par Marc-André Dalbavie d’après Paul Claudel).

 

Amélie Robins

Amélie Robins, soprano lyrique colorature, a dix-huit ans lorsqu’elle chante son premier rôle soliste dans Bastien et Bastienne de Mozart avec l’Orchestre de Clichy La Garenne. Elle obtient en 2012 son Diplôme d’État de chant mention « Très bien à l’unanimité, avec les félicitations du jury » au Conservatoire d’Aulnay-sous-Bois. Elle suit ensuite l’enseignement de la mezzo-soprano Julie Robard-Gendre. En 2012, elle aborde le rôle de Suzanne dans Les Noces de Figaro de Mozart au Château de Vianden (Luxembourg) et chante Haendel dans le court-métrage Poussières d’étoiles de Wal Wilmarc dont elle est l’héroïne, tourné à l’Opéra Comique de Paris.

En 2013, elle tient le rôle-titre de l’opéra-bouffe Gariné de Dikran Tchouhadjian à l’Odéon de Marseille, affirmant déjà ses prédispositions pour l’opérette. Puis, en 2014, elle interprète Zerlina dans Don Giovanni (Mozart) et Olympia dans Les Contes d’Hoffmann (Offenbach) à Enghien, Saint-Marcel et Troyes, ainsi que Nanetta dans Falstaff à l’Académie lyrique de Vendôme. Après une audition auprès de Raymond Duffaut, elle participe à la soirée « Musiques en fête » aux Chorégies d’Orange, diffusée en direct sur France 3. En 2015, elle est Nadia dans La Veuve joyeuse de Lehar à Toulouse, ainsi qu’Oreste dans La Belle Hélène d’Offenbach.

En 2017, elle prend le rôle de Frasquita dans Carmen à Nice, puis débute en Despina dans Cosi fan Tutte à Massy et en Comtesse Ceprano dans Rigoletto de Verdi aux Chorégies d’Orange. Invitée régulière de l’Odéon de Marseille, elle est Gabrielle dans Quatre jours à Paris de Lopez en 2017, puis Resi dans Les Valses de Vienne de Strauss et Gabrielle dans La Vie parisienne d’Offenbach en 2018. Toujours dans l’opérette, elle chante aussi Lisa dans Le Pays du Sourire de Lehár et Cupidon dans Orphée aux Enfers à Avignon. L’année suivante, elle incarne Anne Trulove dans The Rake’s Progress à Nice, avant de se consacrer de nouveau à l’opérette : Ciboulette dans Mesdames de la Halle d’Offenbach à Aix-les-Bains, Florecita dans Le Prince de Madrid à l’Odéon de Marseille où elle chante aussi Eurydice dans Orphée et Eurydice, mais aussi Anja dans Volga de Lopez à Mérignac.

En 2020/2021, Amélie Robins chantera le rôle d’Elvira dans L’Italienne à Alger à l’Opéra de Marseille en novembre, la Dame Blanche à l’opéra de Nice en décembre,  puis Brigitte dans La Toison d’Or de Lopez à Mérignac en mars.

Lorrie Garcia

Née à Marseille, la mezzo-soprano Lorrie Garcia étudie au Conservatoire de sa ville natale, aux côtés de Tibère Raffalli et Magali Damonte, et y  obtient son Prix en 2018; elle obtient également son diplôme après une formation d’un an à l’Opéra de Monte-Carlo où elle étudie avec de grands chefs de chants tels qu’Antoine Palloc, Kira Parfeevets…

Encore étudiante au Conservatoire, elle chante ses premiers rôles solistes au Théâtre de l’Odéon de Marseille, notamment dans La Belle-Hélène et La Vie Parisienned’Offenbach; parallèlement, elle se produit dans divers concerts de musique sacrée.

En 2017, elle fait ses débuts sur la scène lyrique, avec le rôle de Mercedes dans Carmen, à Avignon et comme soliste dans Misa Tango, à l’Opéra de Marseille.

Elle multiplie les concerts comme soliste, à Paris, en se produisant pour la première fois dans le cadre des Moments lyriques du Marais en 2018 mais aussi avec son premier récital au Festival de musique classique de la Cadière d’Azur, ou bien comme Alto solo dans la Petite messe solennelle de Rossini à Carpentras.

Elle se perfectionne avec ses professeurs Cassandre Berthon et Ludovic Tézier, dont elle participe à plusieurs reprises aux masterclasses.

La mezzo-soprano débute à Vérone dans la production d’Adriana Lecouvreur, au Théâtre Philharmonique, en mars 2019. Peu après, c’est aux Arènes de Vérone qu’elle fait ses débuts la même saison, pour le Gala Plácido Domingo 50 – Arena Anniversary Night, dans le rôle de la dame de Lady Macbeth.

Elle est ré-invitée la saison suivante au Philharmonique, dans une version concertante du Requiem de Cimarosa, où elle chante l’Alto solo.

La même saison, elle est Kate Pinkerton dans Madame Butterfly, Alisa dans Lucia di Lammermoor, une des cousines dans La Périchole au Théâtre de l’Odéon…

Dans ses projets à venir, Suor Angelica, la Missa Solemnis de Beethoven, une création au Théâtre Nono avec le contre-ténor Remy Bres et le pianiste Frederic Isoletta, des concerts à Paris…

 

Frédéric Isoletta – Chef qui dirigera l’Orchestre du conservatoire de Marseille

Pianiste, organiste et chef de chant, Frédéric Isoletta a travaillé l’orgue, le continuo et l’improvisation dans les styles avec Pierre Perdigon et André Rossi, la basse continue au clavecin avec Irène Assayag, le piano avec Jeannine Collet, Daniel Berthet et Jean Micault, et l’accompagnement piano avec Pierre Morabia et Jeff Cohen.

Il est lauréat du Diplôme d’Etat d’accompagnement piano en spécialité vocale, agrégé de musicologie, certifié en histoire des arts, Prix Henri Tomasi et 1ers Prix de Conservatoires Nationaux en orgue, continuo et improvisation, piano, accompagnement piano, musique de chambre, écriture, formation musicale, analyse, culture musicale, orchestration et arrangement. Il est accompagnateur piano au Festival International d’Art Lyrique d’Aix en Provence,  dirige l’académie d’été de Chaillol, enseigne à des classes musicales à Marseille (Classes Cham au collège Longchamp dont il est à la création en 2011, et S2Tmd au lycée Thiers) et tient les orgues du Couvent des Dominicains et de La Ciotat.

Passionné par tous les arts et les correspondances qui les relient, fort d’un parcours riche et varié, il donne des conférences et des concerts commentés. Accompagnateur, improvisateur et continuiste recherché et très apprécié, il travaille régulièrement avec des ensembles ou institutions comme Musicatreize, l’Opéra de Marseille, Hysope, l’ensemble Da Camera, Concerto Soave, la Compagnie 1.618, le Festival International d’art lyrique d’Aix en Provence, le Festival de Pâques, les Chorégies d’Orange, l’Ensemble baroque Una Stella….

Il reste toutefois attaché à la transmission dans des lieux où la culture est peu présente (hôpitaux, prison, centres sociaux). Il a créé des œuvres de Lionel Ginoux, Rey Eisen, Vladimir Cosma, Vincent Beer-Demander, Régis Campo, Florent Gauthier, François Rossé, Philippe Festou, Daniel Hue, Etienne Rolin, Claude Bolling, Jean-Claude Petit et Philippe Boivin. En France et à l’étranger, il a partagé la scène de personnalités aussi diverses que Michael Lonsdale, Sandrine Piau, Karine Deshays, François Rossé, Raphaël Imbert, Françoise Atlan, Fred Nevchéhirlian, a accompagné des Master Classes d’artistes prestigieux tels Ivry Gitlis et Michel Strauss et a travaillé sous la direction de grands chefs comme Sir Simon Rattle et Jérémy Rohrer.

RÉSERVATIONS EN LIGNE :

L’association bénéficiaire

Depuis près de 150 ans, les bénévoles de la Croix-Rouge française à Marseille poursuivent leur mobilisation pour faire reculer la précarité et secourir la population. Leur dynamisme et leur engagement permettent à la Croix-Rouge française de réaliser de nombreuses missions parmi lesquelles un grand nombre d’actions sociales. La motivation des bénévoles contribue à placer l’association comme un acteur majeur de l’urgence et de l’action sociale à Marseille.

La Croix-Rouge Marseille est marraine du CALMS depuis sa création en 2019.

Croix-Rouge Marseille

accueil du lundi au vendredi de 9h à 18h

1 rue du Docteur Simone Sedan – 13005 Marseille

Tél. : 04 91 15 71 71

www.marseille.croix-rouge.fr

 

  • 52 Jours
  • 8 Heures
  • 25 Minutes
  • 31 Secondes

Détails

Date :
13 décembre
Heure :
15 h 00 min - 17 h 00 min
Prix :
10€ à 50€
Site Web :
https://www.helloasso.com/associations/le-calms/evenements/3-femmes

Organisateur

Le CALMS

Lieu

Opéra de Marseille
Opéra de Marseille - 2 Rue Molière 13001 Marseille France + Google Map