Chargement Évènements

évènement Navigation

  • 15 Nov 2020
    15:00 - 17:00

  • 6mic - 160 Rue Pascal Duverger 13090 AIX-EN-PROVENCE

  • 10€ à 18€

L’Opéra dans tous ses éclats !

15 novembre / 15 h 00 min - 17 h 00 min

Le Troisième concert de la saison solidaire vous invite pour un concert au centre du triangle amoureux à l’opéra !
Un ténor aime une soprano qui aime un baryton… Histoire éternelle avec 3 chanteurs exceptionnels !
Un concert au profit de l’association “Cent pour un toit” qui lutte contre le mal-logement.

Recette reversée à 100% à la fin du concert !
Salle 6MIC – 160 rue Pascal Duverger – 13090 Aix-en-Provence – 15 Novembre 2020 – 15H
Accès pour les personnes à mobilité réduite.

Informations concert : 06 60 36 99 09

———————————————————————————————————————————

Réservation internet : Le 6MIC en ligne  /  Réservation téléphonique : mardi et jeudi de 14h à 18h au 04 65 26 07 33

———————————————————————————————————————————

Programme du concert

Les grands airs et duos de l’opéra romantique : Pagliacci etc…

Les artistes du concert

Jennifer Michel – Soprano

Originaire de Nîmes, Jennifer Michel effectue ses études universitaires en Avignon, où elle obtient une licence d’anglais en 2007.

Parallèlement, elle commence en 2001, le chant en cours privés avec Christianne Dunan jusqu’à ce qu’elle intègre, en 2008,  le Conservatoire National de Région de Marseille où elle obtient son Prix de chant mention Très Bien à l’unanimité en juin 2010 et le Premier Grand Prix de la ville de Marseille. La même année, elle intègre le CNIPAL jusqu’en 2012. Elle remporte alors le 1er Prix à l’unanimité d’opérette au Concours de Chant de Béziers et le 3ème Prix en catégorie Opéra au Concours International de Chant de Marmande.

Elle aborde la scène, en 2009, dans le rôle d’Arlette/La Chauve-Souris (version française) de Strauss, puis Missia/Die Lustige Witwe de Lehar, dans le cadre du CNR de Marseille.

Entre 2010 et 2012, elle se produit régulièrement en récital dans les Opéras de Marseille, Toulon, Avignon, Albi, Bordeaux et Nice et interprète le  Requiem de Mozart au Théâtre Croisette de Cannes sous la direction de Philippe Bender.

A la scène, on peut l’entendre dans Gretel/Hänsel und Gretel  (Opéras de Marseille et Avignon/ Théâtre du Pin Galant à Mérignac), la deuxième dame/Dido and Aeneas de Purcell (dir. Giuliano Carella) & Rose /Lakmé à l’Opéra de Toulon, Aloïs/La Magicienne de Halévy en ouverture du Festival de Radio France à Montpellier (dir. Lawrence Foster), Adele/Die Fledermaus (Marseille, Avignon-dir. Samuel Jean, Toulouse), Frasquita/Carmen (m.e.s Nicolas Joël / dir. Nader Abassi), Antonia /Les contes d’Hoffmann  d’Offenbach (Chambéry 2013), le Requiem de Mozart (Marseille, Festival Pierres Lyriques en Béarn des Gaves), Bacchis/LA BELLE HELENE (Théâtre du Chatelet),  Diane /Orphée aux Enfers, Gianetta/Elisir d’Amore, Poussette/MANON, Kate/MADAMA BUTTERFLY & Inès/LA FAVORITE (Opéra de Marseille), Aurore/LE PORTRAIT DE MANON, Simone/LES MOUSQUETAIRES AU COUVENT, récital de Zarzuelas, Stella/LA FILLE DU TAMBOUR MAJOR & Josépha/L’AUBERGE DU CHEVAL BLANC (Odéon de Marseille) ; Lisa/LA SONNAMBULA & Anna/MARIA STUARDA (Les Grandes Voix au Théâtre des Champs-Elysées) ; Violetta/LA TRAVIATA (Théâtre de Tarascon) ; Micaela/CARMEN (Théâtre de Cherbourg-Cotentin) ; Javotte/MANON (Opéra de Monte-Carlo) ; Azéma/SEMIRAMIDE (Opéra de Saint-Etienne) ; Nella/GIANNI SCHICCHI & La Grande Prêtresse/AÏDA (Opéra de Nancy)  ; la deuxième cousine/La Périchole d’Offenbach, Clorinda/LA CENERENTOLA & Juliette/DIE TOTE STADT (Opéra de Limoges) ; etc.

Elle se produit en récital avec Marion Liotard.

Parmi ses derniers projets : Poussette/MANON au Théâtre des Champs-Elysées (Les Grandes Voix) ; LES CLOCHES DE CORNEVILLE à L’Odéon de Marseille ; Nedda/I PAGLIACCI à l’Opéra de Saint-Etienne  etc.

 

Armando Noguera – Baryton

Né en Argentine, Armando Noguera étudie au Teatro Colón de Buenos Aires puis intègre l’Atelier Lyrique de l’Opéra National de Paris. En 2005, il est finaliste du Concours International Operalia à Madrid, prix Zarzuela Concours Francisco Vinas Barcelone, 1er Prix Concours International de Paris et 1er Prix Concours International de Clermont Ferrand.

Prix au meilleur Chanteur du cercle Carpeaux et AROP de l’Opera de Paris, Prix de la critique au Meilleur Chanteur Masculin 2018 Opera Chaser Award Australia.

Très jeune, il débute au Teatro Colón en tant que Figaro dans Il Barbiere di Siviglia, Falke dans Die Fledermaus, ainsi qu’Aeneas dans Dido and Aeneas.

Rapidement, il est très demandé dans tous les répertoires de Monteverdi (Il Vespro alla Beata Vergine) à John Casken (Golem) . S’il se produit régulièrement dans le répertoire mozartien (Les Noces de Figaro (Figaro), Die Zauberflöte (Papageno) a Amsterdam, Avignon, Toulon, Nice, Quebec.., il a une prédilection pour le répertoire italien. Il chante en effet avec beaucoup de succès Rossini (Il Barbiere di Siviglia, L’Italiana in Algeri, La Cenerentola), Donizetti (L’Elisir d’Amore, Don Pasquale), mais aussi Verdi (La Traviata, Falstaff), et Puccini (Madama Butterfly, La Bohème) et Leoncavallo (I Pagliacci).

Le répertoire français lui est aussi familier et il se présente dans des productions de Charles VI, Faust, Carmen, Djamileh Les Mamelles de Tirésias, L’Heure espagnole, Les Caprices de Marianne ou dans un répertoire plus léger La Vie parisienne, La Veuve joyeuse. Citons par ailleurs le rôle-titre d’Eugène Onéguine ou encore Lodoïska de Cherubini, Die Fledermaus, Il Segreto di Susanna de Wolf-Ferrari, la zarzuela Dona Francisquita, The Rape of Lucretia de Britten, The Telephone.

En concert, outre de nombreux récitals dédiés au lied et aux mélodies au Brésil, en Argentine,Portugal, Suisse (Thon Halle Zurich) USA ( Ravinia Festival Chicago) et en France (Capitole de Toulouse, et Opéra de Nantes, Opera de Dijon), on a pu l’applaudir dans L’Enfance du Christ (Berlioz) a Seville ,Canarie avec John Nelson,Carmina Burana aux Choregies d’Orange, l’Enfant Prodigue (Debussy), Misa Tango (Bacalov)en Suisse et Portugal, le Requiem (Fauré), le Deutsches Requiem (Brahms), le Magnificat (Monteverdi) au Teatro Colon ainsi que des multiples apparitions a la Tv Française.

Sa carrière internationale lui permet de s’illustrer  au Festival de Baalbeck, du Festival de Glyndebourne à la Fenice de Venise, ou de l’Opéra de Québec à l’Accademia Santa Cecilia de Rome. Il est également très présent dans les grands théâtres français comme en témoignent ses multiples apparitions a l’Opera de Paris, au Théâtre des Champs-Élysées, à l’Opéra-Comique et dans les Opéras de Bordeaux, Lille, Montpellier, Marseille, Avignon, Toulouse, Strasbourg, Nantes.

Récemment, il a fait ses débuts remarqués à Glyndebourne dans Dandini (Cenerentola), ainsi que dans Pelléas et Mélisande (Pelléas) à Nantes, Radio Synphonie de Cracovie.

Il a par ailleurs chanté La Bohème à Nantes et l’Opera de Paris, La Veuve Joyeuse à Avignon et Québec, Il Barbiere di Siviglia à Lille, Dijon, Québec, Metz, L’Italiana in Algeri et Pagliacci à Avignon et Montpellier, Belcore dans l’Elisir d’Amore à Avignon,Marseille et à la Monnaie de Bruxelles, Madama Butterfly à Lille, Luxembourg et Guadalajara, Carmen aux Chorégies d’Orange et à La Fenice de Venise, Die Zauberflöte à Québec, Nice et Toulon, Eugène Onéguine à l’Opera de Paris,Rennes, Avignon, Vichy, La Cenerentola à Lille, Reims,Festival de Glyndebourne, La Chauve-Souris aux Folies Lyriques Montpellier, L’Italiana in Algeri (Taddeo) à Montpellier, Avignon, Simon Boccanegra à Dijon… Guillaume Tell (rôle-titre) à Melbourne, Madama Butterfly à l’Opéra de Rouen, Hamlet (rôle-titre) à Buenos Aires, Fantasio à Montpellier,

Parmi ses projets, citons Turandot à Marseille, Faust (Valentin) à Nice, Le Comte Ory à Metz et Toulon. Madama Butterfly A Montpellier. Il se produira en concert au Violon sur le sable, au Centre Lyrique d’Auvergne de Clermont-Ferrand, à l’Opéra national du Rhin.

Juan Antonio Nogueira – Ténor

Juan Antonio Nogueira naît à Santa Cruz de la Palma. Il y exerce pendant quelques années le métier de policier maître-chien jusqu’à ce qu’il rencontre, en 2006, Guillermo García Calvo, chef d’orchestre au Staatsoper de Vienne, avec qui, il commence ses études de chant.

La même année, il fait ses débuts sur scène lors d´un Festival à Santa Cruz de la Palma dans le rôle de Borsa Matteo (Rigoletto). En 2008, lors de son premier récital à Paris, il rencontre Juan Carlos Moráles qui deviendra son professeur. En 2009, il abandonne la police et s’installe à Paris pour se consacrer pleinement à la musique. Il intègre le Conservatoire de Bourg-la-Reine dans la classe de Florence Katz dont il ressort diplômé de chant en juin 2013.

Juan Antonio remporte en 2010 le Premier Prix au Concours des “Voix du Monde” (Espagne). Il est aussi finaliste de l´Armel Opera Competition à Budapest (Hongrie) en 2015. Actuellement il se perfectionne avec Giacomo Aragall, Hector Sandoval et Jesús León.

Parmi ses expériences scéniques, on peut citer les rôles de Borsa Matteo (Rigoletto), Abdalo (Nabucco), Le prince Yamadori (Madame Butterfly), Gastone (La Traviata), et également la doublure d´Alfredo (La Traviata) aux côtés de partenaires prestigieux tels que Paolo Gavanelli, Andrea Silvestrelli, Lucía Mazzaría, Laura Brioli ou encore Olga Romanko, et accompagné par l´Orchestre National du Bolshoï. Il chante Nathanaël (Les contes d´Hoffmann) au Palais des Ducs de Savoie à Chambéry ainsi que Don José (Carmen) qui lui est confié par Viorica Cortez à Pézenas et Agde, Alfredo (La Traviata) au Théâtre de Tarascon, le Remendado dans Carmen à Cherbourg ainsi que Gastone dans La Traviata au festival Opus Opéra de Gattières, le Ténor Solo dans les «Te Deum» de Händel, Mozart et Charpentier et participe à un concert de Musique Sacrée à Metz avec le Chœur La Villanelle, ténor solo de la Messa di Gloria de Puccini à Bandol et Toulon, avec la poète cubaine Eyda Machin, avec qui il crée le récital «Poemas y Canciones» à l’Université Goethe à Francfort, puis à Paris.

Prochainement, il chantera le rôle de Barigoule dans l’opéra Cendrillon de Pauline Viardot sous la direction d´Elisabeth Vidal et André Cognet et le ténor solo dans la création française de la Gran Misa de Martín Palmeri à Marseille et Aubagne.

 

Valérie Florac – Pianiste

Valérie FLORAC a fait ses études musicales au Conservatoire National de Région de Marseille où elle a obtenu ses prix de piano, formation musicale, musique de chambre, accompagnement et chant lyrique. Elle est également titulaire d’une licence en musicologie de l’université d’Aix-en- Provence.

Elle a été l’élève de Pierre Barbizet et Bernard Flavigny pour le piano et Andrée Esposito et Julien Haas pour le chant et l’art Lyrique. Elle occupe un poste de chef de chant au Conservatoire National de Région de Marseille. Elle travaille avec de nombreux artistes en France et à l’étranger : Etats Unis, Egypte, Espagne, Italie, Tunisie, Nigéria …

Elle a été l’assistante du chanteur et metteur en scène Jean-Marie Sevolker qui l’a choisie pour créer ses spectacles et monter de nombreux opéras et opérettes : La vie Parisienne, La Belle Hélène, Le pays du sourire, La Périchole, Carmen, Manon, Traviata, La voix humaine (qu’elle a enregistré avec la soprano Sandrine Eyglier )…

Elle a été la directrice musicale de la troupe lyrique méditerranéenne et ainsi a participé à la création de nombreux spectacles imaginés et mis en scène par Mikhael Piccone.

Elle est la complice de la pianiste Nathalie Négro. Elles forment ensemble un duo piano 4 mains et 2 pianos qui a obtenu de nombreuses récompenses. Elles poursuivent ensemble une carrière internationale. Elle a travaillé également en collaboration avec la Mezzo-Soprano Magali Damonte, professeur d’art lyrique au conservatoire de Marseille.

————————————————————————————————————————————-

Réservation internet : Le 6MIC en ligne  /  Réservation téléphonique : mardi et jeudi de 14h à 18h au 04 65 26 07 33

————————————————————————————————————————————-

L’association bénéficiaire 

L’association, dans un esprit de fraternité et de solidarité, a pour objet de réunir les moyens de loger ponctuellement des familles “sans toit” quel qu’en soit la raison, le temps qu’elles puissent accéder au droit de travailler, de signer elles mêmes un bail et subvenir aux frais liés à ce logement.

Le principe est simple : 100 personnes et plus s’engagent à verser au moins 5€ par mois pour payer le loyer de familles en difficulté.

Cette initiative a été lancée dans plusieurs régions de France. L’Association Cent pour un toit – Marseille existe depuis deux ans. Elle compte 140 adhérents. Elle est parrainée par l’équipe locale du CCFD-Terre Solidaire et le Délégué régional de la Fondation Abbé Pierre.

Dans cette période encore plus marquée par les difficultés sociales et économiques pour nombre de familles, Cent pour un Toit – Marseille appelle tout ceux et toutes celles qui pensent que cette cause est juste, à continuer à apporter leur soutien et contribuer à son développement.

Association “Cent pour un toit”

88 bd Longchamp, 13001 Marseille

Anne-Charlotte Verjat – Jean-Marie Beaumier

Contact : centpourunlongchamp@gmail.com

Portable : 06 62 57 14 32

——————————————————————————————————————————–

Réservation internet : Le 6MIC en ligne  /  Réservation téléphonique : mardi et jeudi de 14h à 18h au 04 65 26 07 33

——————————————————————————————————————————-

  • 24 Jours
  • 8 Heures
  • 59 Minutes
  • 53 Secondes

Détails

Date :
15 novembre
Heure :
15 h 00 min - 17 h 00 min
Prix :
10€ à 18€
Site Web :
https://www.6mic-aix.fr/evenements/lamour-dans-tous-ses-etats-concert-caritatif/

Organisateur

Le CALMS

Lieu

6mic à Aix
6mic - 160 Rue Pascal Duverger 13090 AIX-EN-PROVENCE France + Google Map
Téléphone :
04 65 26 07 33
Site Web :
https://www.6mic-aix.fr/evenements/lamour-dans-tous-ses-etats-concert-caritatif/