Chargement Évènements
  • 11 Oct 2020
    15:00 - 17:00

  • Musée du terroir marseillais - 4 chemin de Palama 13013 Marseille

  • 10€ à 18€

Ténor contre Ténor

11 octobre / 15 h 00 min - 17 h 00 min

Le second concert de la saison solidaire vous propose une rencontre lyrique inédite entre la voix du ténor lyrique et celle du contre-ténor ! Un concert avec les grands succès de l’opéra romantique et de la musique Baroque.

Un concert au profit du centre ressource Marseille qui aide les personnes malades du cancer.
Recette reversée à 100% à la fin du concert !
Musée du terroir Marseillais – 3 chemin de Palama 13013 Marseille – 11 octobre 2020 – 15H
Accès pour les personnes à mobilité réduite.

RÉSERVATIONS EN LIGNE :

Programme du concert

Un florilège des grands airs du répertoire comme Nessun Dorma, E luce van le stelle, La cia chio pianga…

Les artistes du concert

Luca Lombardo – ténor

Né à Marseille, Luca Lombardo perfectionne ses études de chant avec C. Thiolas, et obtient de nombreux prix: le Concours Caruso à Milan, Georges Thill, Voix d’Or, Vinas à Barcelone. Il débute en 1989 dans Simon Boccanegra (Gabriele Adorno) à l’Opéra de Flandres aux côtés de J. Van Dam et dirigé par S. Cambreling, puis chante Cavalleria Rusticana à Sidney et Melbourne.
Luca Lombardo entreprend immédiatement une carrière internationale qui l’emmène à Genève pour Simon Boccanegra, aux Staatsoper de Vienne et Opéra-Bastille pour Otello aux côtés de P. Domingo, et Die Fliegende Hollander, à La Scala de Milan pour Lodoïska de Cherubini et La Vestale sous la direction de R. Muti, à Marseille pour L’Atlantide d’Henry Tomasi, à Toronto et Francfort dans Luisa Miller ,au Scottish Opera pour Les Pêcheurs de Perles, à l’Opéra_Bastille dans Manon (Massenet), Liège pour Traviata , Saint Etienne et Avignon dans Hérodiade.

Il aborde plusieurs rôles majeurs tels que Rodolfo (La Bohème) au Festival de Glyndebourne et à l’Opéra-Comique, Werther en concert sous la direction de J.C. Casadesus ainsi qu’à l’Opéra Comique en alternance avac A.Kraus ; Hoffinann (Les Contes d’Hoffmann) à Toulon, Roi de Lahore à Saint Etienne et Bordeaux, Cavaradossi (Tosca) à l’Opéra-Comique, Alfredo (La Traviata) à Francfort et Munich, Roméo (Roméo et Juliette), Faust(Gounod) à Avignon,Nantes et Toulon, Sigurd d’E. Reyer à Montpellier, Don José (Carmen) à Catane, Cleveland, Opéra de Paris, Opéra-Comique, Lyon, Bordeaux ainsi qu’en tournée au Japon dans la mise en scène d’E. Sagi, Faust (La Damnation de Faust) à Prague. Au cours des deux saisons suivantes, Luca Lombardo chante à nouveau Don José à Bonn et Vienne, Hoffmann, La Damnation de Faust et Carmen à Leipzig, La Traviata à Tel Aviv, Tosca au Bellini de Catane, la création de M. Tutino Cyrano et Don Carlos à Metz, Die Zauberflôte et Roméo et Juliette (Tybalt) aux Chorégies d’Orange, Werther à Saint Etienne, Marie Magdeleine avec le Beethovenhalle de Bonn,Tosca à Vichy. Il est également invité à l’Opéra Bastille (Paris) pour interpréter Don José, le rôle titre des Contes d’Hoffmann sous la direction de Jesus Lopez-Cobos et Henri de Monfort des Vêpres Siciliennes. Il se produit régulièrement en concert: Requiem de Verdi à Liège et Toronto, Requiem de Saint-Saëns au ChampsElysées et tout récemment Pénélope de Fauré avec l’Orchestre National de France dirigé par P. Steinberg. Durant la saison 2003/2004, nous avons pu l’entendre dans Carmen au Stade de France (Paris) à Leipzig et au festival de Baalbeck (Liban), La Damnation de Faust à Nice et à la Triennale de la Rhur (directeur Gérard Mortier), Sapho à Saint Etienne et Avignon, Werther à Massy, La Vida Breve à Metz, Madame Butterfly à Leipzig. La saison 2004/2005 s’est ouverte avec Don José (Carmen) au Zénith de Toulon ,nous le retrouverons ensuite dans Giovanna d’Arco (Verdi) à Rennes et Reims, Herode de Salomé (R.Strauss) à Nice dans la version d’Oscar Wilde. 2005/2006 le verra en Alftedo (Traviata) à Hong-Kong Janv.2005),Don José (Carmen) à Turin (2006),rôle qu’il retrouvera à l’Opera de Rome en décembre 2006 . Au cours de l’année 2007, il interprète de nombreuses fois Don Jose, entre autre à Hong-kong . En Aout 2007,il fait de brillant débuts dans le rôle de Manrico (il trovatore- Verdi). La saison 2007/2008 débute par la prise de rôle de Thésée dans l’Ariane de Massenet au festival Massenet de St Etienne, Werther à Séville et Mylio du roi d’Ys sous la direction de M.Plasson. Il est ensuite Julien de Louise à l’Opéra Bastille, ainsi que Don Joséà l’Opéra de Rome et Cavaradossi dand Tosca au festival de Macerata. La saison 2008/09 le voit dans le rôle de Macduff (Macbeth) à l’Opéra de Nice (Oct./Nov.) puis Hoffmann de nouveau à l’Opéra de Nice en janvier et à Singapour en mars. Il interprète la Damnation de Faust pour deux concerts au Châtelet en février. En mai il est Pinkerton dans Madama Butterfly à la Fenice avant d’entreprendre une tournée de Carmen au Japon qui l’emmène à Hyogo, Tokyo et Osaka. Il interprète ensuite la Damnation de Faust en Argentine, Mario Cavaradossi (Tosca) à Tours et l’Instituteur dans la Petite Renarde rusée à l’Opéra Bastille. il s’est fait entendre à Tirana aux côtés d’Inva Mula dans les Contes d’Hoffmann à Tirana, la Damnation de Faust à Moscou, Faust de Gounod à La Plata Cavalleria Rusticana à Marseille, Faust et Simon Boccanegra à Tours.

En 2012 il a été Guillot de Morfontaine dans Manon à l’Opéra Bastille ainsi que la doublure de Des Grieux au Metropolitan de New York. Il interprète Macduff dans Macbeth à Tours et Don José à la Fenice ainsi qu’à Marseille. Parmi les productions de 2013/14 citons Cléopâtre (Massenet) à Marseille, le Mage (Massenet) à St Etienne, Guillot (Manon) à Toulouse,Werther à l’Opéra Bastille, l’Heure espagnole à Lyon. 2015: la Rondine à Tel Aviv, le Cid à l’opéra Garnier (cover) et la Juive à l’opéra de Nice, Werther à Trieste. 2016: la Juive à Nuremberg, Carmen à Rabat puis au Zénith de Toulouse et Au Dôme de Marseille… 2017/2018: Normanno dans Lucia di Lammermoor et le Remendado dans Carmen au Capitole de Toulouse.

 

Rémy Bres – Contre-Ténor

Né en 1997 à Avignon, Rémy Brès entre dès l’âge de 7 ans dans la classe d’accordéon de Patrick Licasale au Conservatoire d’Avignon, puis à 15 ans dans la classe de chant lyrique de Stéphanie Laye-Patrier.

A tout juste 20 ans, le metteur en scène Serge Noyelle le repère et lui offre son premier rôle dans l’opéra contemporain « BaroKKo », créé au Théâtre Académique de Perm (Russie). Il entre au CNRR de Marseille et perfectionne sa technique auprès de la mezzo-soprano Magali Damonte.

Il rejoint en 2018 la classe de chant de Mareike Schellenberger au CRR d’Aix-en-Provence auprès de laquelle il s’initie à la musique contemporaine, au lied et à la mélodie. Il reçoit notamment de Karine Deshayes en 2018, le prix « jeune espoir » du Centre Français de Promotion Lyrique lors du Concours International de la mélodie de Gordes. Par ailleurs il lui est proposé un concert à l’Opéra-Orchestre de Montpellier ainsi qu’un récital sur France Musique en 2020 par Philippe Cassard. Il collabore depuis 2019 et à divers projets avec le chef de choeur Emmanuel Trenque, Concerto Soave (Jean-Marc-Aymes, María Cristina Kiehr), ainsi que le pianiste Yoann Pourre, avec lequel il aborde un tout autre répertoire et recherche de nouvelles sonorités dans la mélodie et le lied, jusqu’à la musique contemporaine (Kostas Giannidis, Samuel Barber, Edvard Grieg, Alexandre Borodine, Graciane Finzi, Luca Antignani…). Il se produit également avec l’ensemble « Aix Camerata » sous la direction de Jean-Philippe Dambreville depuis 2019. Soucieux d’approfondir ses connaissances, sa technique et sa musicalité, il travaille cette année lors de master-class, avec la sop

 

Marie-France Arakélian – Pianiste

Après de brillantes études au Conservatoire National de Rėgion de Marseille ,Marie-France Arakélian à suivi le cycle de perfectionnement dans la classe de Pierre Barbizet et a obtenu une médaille d ‘or å l unanimité.
Nommée très jeune chef de chant au CNRR de Marseille des classes de Christiane Castelli (1979), Claude Mėloni (1980) elle se spėcialise dans le rėpertoire lyrique, suit les conseils de Manuel Rosenthal et affectionne depuis lors cette forme d’expression.
Depuis 2009 c est auprès d Isabelle Vernet qu’elle remplit cette fonction.

Sa rencontre avec Georges Czyffra et sa Fondation , dont elle est lauréate en1984 va aussi orienter sa carrière vers la musique de chambre.

Marie-France Arakėlian s est produite à l Opėra Paris-Bastille, l Opėra de Montpellier et de Marseille.
Elle a été invitée par de nombreux festivals en Europe, la Chaise-Dieu,Festival International de Percussions de Vienne,ainsi que dans de nombreux pays : Italie, Espagne, Portugal, Malte,Algérie, Allemagne, Pays-Bas,  Norvège, Islande, Corée du Sud…aux Etats-Unis et en Amérique Latine à la faveur d’une tournée organisée par le Ministère des Affaires Étrangères et l Alliance Française, Paraguay, Bolivie, Équateur Pėrou.

Durant quelques années elle participe à de nombreuses croisières musicales notamment auprès de Marylin Horne, Dominique de Williencourt, le Fine Arts Quartet….

Aujourd’hui, nourrie de ses nombreuses expériences en tant que soliste et auprès de ses partenaires musiciens, chanteurs ou comédiens, Marie-France Arakélian nous livre l’essence de son talent.

Pierre Barbizet écrivait à son sujet à Czyffra :
“….Son intelligence pianistique se double d’une sensibilité qui a fait merveille dans le domaine de la musique vocale tout spécialement, mais elle n a jamais négligé le répertoire fondamental du piano, ce qui lui permet, comme à beaucoup de musiciens de race, de revenir au clavier avec des qualités exceptionnelles dans tous les domaines de l expression musicale.” ( 21 novembre 1984).

RÉSERVATIONS EN LIGNE :

L’association bénéficiaire 

L’association est spécialisée dans l’accompagnement des malades du cancer pour les aider à porter un autre regard sur le cancer et devenir acteurs de leur santé. 7ème centre Ressource, le centre marseillais a ouvert au public en novembre 2019. Il bénéficie de l’expérience des autres sites qui ont fait leur preuve dans le domaine de l’accompagnement thérapeutique et a déjà accueilli et accompagné plus de 60 personnes.

 

Un lieu dédié :

  • accessible à tous, hommes, femmes, enfants et leurs aidants, dès l’annonce de la maladie (accès PMR)
  • indépendant des structures médicales
  • accessible à tous sans condition financière
  • situé en plein centre ville pour une facilité d’accès

 

Une autre approche d’accompagnement :

  • activités de mieux-être et de soutien individuelles et collectives
  • ateliers divers et conférences ponctuels
  • possibilité d’intégrer un groupe d’accompagnement thérapeutique personnalisé pendant 1 an (le PPACT, marque déposée)
  • groupes de parole encadrés par un médecin

 

Pour ne plus être seul face à la maladie :

  • une écoute et une disponibilité constante
  • une équipe de plus de 50 bénévoles professionnels (accueil, intervenants, administratifs)

 

une aide indispensable pour : 

  • lutter contre la maladie, supporter les traitements
  • augmenter sa force mentale pendant et après la maladie

 

Centre Ressource Marseille

83 La Canebière, 13001 Marseille

Ouverture les lundis mardis jeudis de 09h à 17h

Tél : 04 91 05 38 37

Mail : contact@centre-ressource-marseille.org

www.centre-ressource-marseille.org

RÉSERVATIONS EN LIGNE :

  • 14 Jours
  • 15 Heures
  • 42 Minutes
  • 32 Secondes

Détails

Date :
11 octobre
Heure :
15 h 00 min - 17 h 00 min
Prix :
10€ à 18€
Site Web :
https://www.helloasso.com/associations/le-calms/evenements/tenor-contre-tenor

Lieu

Musée du terroir Marseillais
Musée du terroir marseillais - 4 chemin de Palama 13013 Marseille France + Google Map